La confiance en soi et la peur de poser

Ça fait plusieurs semaines que je travaille sur cet article sans avoir la forme qui me conviens. Mais, il y a peu, je me suis dit que pour avoir la source du problème, je devais me renseigner directement auprès des concerné(e)s. C’est tout naturellement que je me suis tourné vers mes abonnés Instagram afin de savoir ce que vous appréhendez quand on vous parle de shooting. Je me suis aussi permise de regarder un peu les réponses que peuvent m’apporter mes confrères, et quand on regroupe le tout, ce sont toujours les mêmes points qui se démarquent.

Beaucoup de chose sont revenue de façon récurrente. Il y a sans grande surprise le prix d’un shooting, la distance, car oui, pourquoi prendre un photographe près quand on préfère le travail de celui à l’autre bout de la France ? Mais le point qui vous dérange le plus, est un manque cruel de confiance en soi.

De ce fait, comment se définie le manque confiance en soi ? Deux aspects de cette non-confiance se distingue assez facilement. D’un côté, nous avons la peur de déranger, et de l’autre, le physique.

Je vais commencer par vous dire que jamais vous ne dérangez. À partir du moment où vous prouvez que vous êtes investis dans le projet que vous proposez, vous ne nous dérangez pas. Au contraire, on est flatté que vous vous tournez vers nous ainsi. Il arrive parfois que vous nous poser des questions qui vous semble bête, mais aucunes questions n’est bête. Le fait d’avoir besoin de renseignements même anodin est parfaitement naturel. Souvent, des personnes me contacte avec beaucoup de questions, quel styles me plait, est-ce que leur cosplay me plait, ma gamme de prix, etc… je réponds toujours à vos questions, car il est essentiel de savoir si le projet conviens aux deux parties. Si vous ne posez pas de questions, ou n’osez pas exposer votre projet, vous ne saurez jamais réellement si ce projet peu plaire ou non. D’ailleurs, je vous étonnerai sans doute à vous dire que j’adore les univers un peu glauques. En voyant mon travail vous ne vous en doutez pas hein ? C’est tout simplement, car ceux avec ce style de projets n’osent peut-être pas me contacter par peur que ça ne m’intéresse pas, qui sait ? Pourtant, je rêve de faire un shooting sur le thème de [Berserk](Wiki Berserk | Fandom (repose en paix Kentaro Miura) avec du sang partout et des grosses épées !

@Kentaro Miura, Berserk

Vous ne devez jamais douter non plus de votre cosplay. Pour beaucoup, vous avez l’impression que votre cosplay est moins imposants qu’un autre… pourquoi ? Je ne peux que vous donnez deux conseils par rapport à ça. Ne regardez pas ce que fait le voisin. Chacun à ces compétences et nous commençons tous par quelque chose. Vos cosplays vont évoluer avec le temps, vous allez apprendre de nouvelles techniques, avoir peut-être des meilleurs produits de bases, etc… mais il n’y a pas que le cosplay qui fait un personnage. Il y a aussi une grosse part de roleplay et de make-up. Ensuite, le second conseil que je peux vous donnez et d’arrêter de regarder vos chiffres sur les réseaux sociaux. Je me permets de reprendre le conseil de guibi_cosplay lus en story de Adycosplay : « Au lieu de dire « oh j’ai eu 100 likes » essaye plutôt « oh 100 personnes ont aimé ma photo » et essaye de t’imaginer 100 personnes devant toi tu verras ça aide pas mal ». Très honnêtement, je n’ai pas meilleur conseil pour vous, et c’est bénéfique de penser ainsi. Premièrement sa remonte le moral, et ensuite ça évite d’entrer dans une compétition qu’il n’y a pas lieu d’être.

@Jkanda, cosplay de Kanra Orihara, 2021

Ensuite, et c’est le point qui reviens réellement le plus c’est le fait d’avoir peur de se montrer devant un objectif. Ce malaise de soi viens souvent d’un passé douloureux pour beaucoup d’entre vous avec qui j’ai pu dialoguer. Je vous ferai un article un peu plus personnel sur le sujet dans les prochains jours, je pense que ça pourra vous aidez grandement. Mais pour l’heure, je voudrais juste vous dire que tout le monde est beaux/belles. Le photographe est là pour vous guider, vous mettre à l’aide et vous sublimer. Peu importe qui vous êtes et comment vous êtes fait, il y a toujours moyen de vous mettre en valeur. J’ai pu entendre en story de Ama.zone que beaucoup se vexe lorsqu’un photographe demande de rentrer le ventre et sortir la poitrine. Sachez que même une personne fine comme elle doit le faire, comme elle l’a très bien expliqué, cela permet de corriger une position naturellement relâcher afin de créer une belle courbe du dos et une belle poitrine. Mine de rien, ça fait une très grande différence et vous sublime en un rien de temps. Vous n'avez qu'à voir la photo ci-dessous, j'ai souffert mais, ça valait la peine.

@AMD vision photographe, Moi-même, 2018

Ce sont une suite de petites corrections apportées par le photographe qui va vous permettre de vous sentir mieux et jolies. Ce n’est pas parce que vous avez un nez que vous n’aimez pas que vous êtes laid(e)s, au contraire, c’est un petit aspect de vous-même qui vous définis. Je pourrais avoir des exemples à la pelle pour vous convaincre, mais ils seront dans le prochain article.

Pour le moment, je veux vous voir avec le sourire. Oser vous montrez comme vous êtes et vous verrez que ça fait un bien fou de pouvoir se dire qu’on est beaux/belles malgré nos petits défauts. Car nous en avons tous, personnes n’est parfait et il faut arrêter de se dire que même les plus grands le sont. Il y a beaucoup de travail derrière, même pour la personne avec un physique avantageux. Il y a peut-être un passé douloureux qui les ont poussé à être ceux qu’ils sont aujourd’hui. À vous de prendre les armes et de vous battre pour vous relever. Nous, photographes, seront là pour vous épauler si vous souhaiter avancer réellement.