La barrière entre professionnalisme et la vie personnelle

Nous vivons dans un monde maintenant très numérisé. Il devient facile de s’adresser à de parfait inconnu à l’autre bout de la France, mais aussi, à l’autre bout du monde. Mais voilà le problème, cette barrière de la vie privée est de plus en plus brisé. Puisqu’il est facile de parler avec tel ou tel personnalité du web (connu ou non) nous pensons bien souvent à tord que celle-ci devient notre ami car elle nous répond gentiment. Pourtant, il n’en est rien.

Je fais aujourd’hui cet article pour remettre un peu les pendules à l’heure de façon générale. Que ce soit moi, ou d’autres personnalité publique, il faut savoir que nous avons une image de marque à tenir. Bien sûr que quand vous nous contactez pour un service on vous répond poliment, avec le sourire, et surtout, gentiment. Nous n’allons pas vous envoyez balader car ce n’est pas le moment, ou car nous ne vous connaissons pas. Notre rôle est de comprendre votre besoin ainsi que vos attentes afin d’y répondre au mieux. On dialogue avec vous pour vous connaitre oui, car en étant photographe notre but premier est de vous connaitre pour faire ressortir votre personnalité, vos émotions, votre vécu. Si nous ne vous connaissons pas un minimum il est difficile de faire tous ça. C’est là que la barrière de la vie personnelle est importante. Lors de cette prise de contacte on s’intéresse à vous oui, mais ça ne vous fait pas rentrer dans notre cercle intime.

Après cette prise de contacte beaucoup pense que nous devenons « amis » et malheureusement pour vous ce n’est pas le cas dans 90% des situations. De notre côté, nous restons professionnels. Cette demande d’informations est utile pour la suite du shooting afin de connaitre les limites parfois du modèle à ne pas dépasser. Elle est utile pour pouvoir vous libérez et faire de très belles photos grâce à cette petite « complicité » mais surtout, grâce à la confiance installée pour ce shooting. Une fois ce shooting terminé, vous redevenez bien souvent des inconnus pour nous et tout au plus des connaissances.

Ce n’est pas non plus car vous faites plusieurs shooting avec le photographe que vous êtes forcément amis. Cette barrière de la vie privée tombe d’un comme un accord avec la personne. Dans la majorité des cas, cette barrière ne tombe pas car les moments « complices » avec le photographe s’arrête à la séance photo. Il est rare qu’un modèle papote naturellement avec le photographe par la suite.

Je vous rassure, il est possible d’être amis avec un photographe ou une personnalité publique. Il est facile de savoir dans quelle catégorie vous êtes. Les dialogues sont fluides, mais surtout, vous parlez de sujets bien plus variés que de la photo par exemple. Je vous mets un stop tout de suite, ce n’est qu’un exemple. Mais il faut savoir que forcer cette relation qui dépasse la barrière professionnelle ne sert à rien. N’oubliez pas que l’image que l’on vous donne n’est qu’une facette de notre personnalité, cette dites publique. Vous ne nous connaissez pas, et ça ne sert à rien de le proclamer haut et fort, car vous vous trompez lourdement.

J’ai pu en discuter avec un confrère (ami ?) photographe il y a quelque temps, et qui me l’as rappelé lors de la rédaction de cet article, c’est la sensation des modèles de se faire draguer. Alors, cher(e)s ami(e)s modèle, un homme qui vous répond gentiment à une proposition de shooting n’est pas une personne qui vous fait du rentre dedans. Au contraire, il cherche comme dit plus haut à vous connaitre pour que vous puissiez apprécier votre shooting. S’il venait réellement à vous draguer il y a quand même un sacré différence dans le langage employé. Donc non, arrêtez de penser constamment qu’on vous tourne autour. Après si vous vous sentez gêné vis-à-vis de ces propos vous pouvez aussi le lui dire, mais je reviendrais dessus dans un autre article basé sur l’importance de la confiance lors d’un shooting.

Je terminerais par ce point, il est impossible de connaitre à 100% une personnalité publique avec qui vous parlez de temps en temps. Elle ne vous dévoilera que ce qui est nécessaire et n’ira pas plus loin en vous racontant sa vie personnelle, encore une fois, ça ne vous regarde pas même si vous insistez. Si je prends mon exemple, combien serait réellement capable de dire qui je suis ? Combien serait capable de dire que je prendrais ma voiture au moindre problème pour vous aider ? Que je suis toujours contente de vous voir en dehors de conventions, shooting ou autre ? Très peu. Ce sont ceux à qui je peux me confier sans problème sur un sujet qui me chiffonne. Ce sont ces personnes-là mes amis. Non, je ne suis pas ami avec tous mes abonnés, pour moi vous êtes bien souvent des connaissances voir même des inconnus.

@photo par Jkanda

Je suis contente que mon univers vous plaise, mais attention à ne pas essayer de dépasser la limite du professionnalisme. Je vous répondrai toujours poliment même en dehors de demande de shooting car je suis comme ça et que ma mère m’as quand même bien éduqué ! Mais ne prenez pas cette gentillesse pour de l’amitié car ce n’est majoritairement pas le cas. Vous pouvez dire « je connais cette personne » pour dire que vous connaissez son travail, mais ne débordé pas en disant que cette personne est votre ami(e).

Voilà, sachez que je ne suis pas la seule concernée par ce problème et qu’il est difficile d’en parler. Ne vous vexez pas d’ailleurs si une personne ne vous répond pas. Encore une fois, nous sommes des personnalités publique (connu ou non) nous ne sommes pas dans l’obligation de vous répondre dans l’immédiat ou tout cours d’ailleurs.